Preferred Language/ Langue préférée

Analyse du budget 2015

Budget fédéral 2015 : La culture et les arts ne figurent pas au rang des priorités pour le gouvernement

La Conférence canadienne des arts, la Coalition canadienne des arts et la Saskatchewan Arts Alliance sont heureuses d’annoncer la publication de l’analyse du budget fédéral 2015 qui examine le financement fédéral des arts et du secteur culturel pour l’exercice fiscal 2015-2016. On peut conclure globalement de cette analyse que si ce budget pré-électoral ne contient pas de changements majeurs dans le financement de la culture par Ottawa, les arts et la culture ne figurent pas au rang des priorités politiques du gouvernement.

Pour la première fois depuis 2012, le niveau de financement demeure relativement stable comparé à l’année précédente. Les réductions annoncées en 2012 ont toutes été accomplies en 2014-2015 et elles continuent d’avoir un impact sur l’ensemble du secteur, notamment sur l’audiovisuel. Le budget de 2015 n’annonce cependant aucune nouvelle coupe et les dépenses du ministère du Patrimoine canadien et des autres agences et société d’état en culture demeurent à 1,4% près les mêmes que l’an dernier.

Bien que le financement du Conseil des arts ait été protégé et pérennisé, il a pourtant décliné de 8,3% au prorata de la population au cours de la dernière décennie, cela en dépit des représentations du milieu pour une augmentation de son budget. Les sommes à la disposition du Conseil sont de plus en plus diluées, en partie à cause de son appui accru à l’accès des marchés étrangers et de la transformation de ses modèles de financement.

Là où le gouvernement investit dans des activités reliées à la culture et aux arts, c’est souvent en relation avec d’autres priorités, comme la célébration en 2017 du 150ème anniversaire de la Confédération et la commémoration de l’histoire militaire du Canada. Le financement pour les célébrations du 150ème se situe pour l’instant à 470,5 millions de dollars, incluant un montant d’immobilisation de 110,5  millions de dollars pour le Centre national des arts. Ceci dit, les arts sont loin d’être au cœur des plans du gouvernement pour les célébrations et l’étendue des fonds disponibles est considérablement moindre que ceux consacrés aux célébrations du Centenaire en 1967.

Selon la présidente de la Conférence canadienne des arts, Mme Kathleen Sharpe, « Il est décevant de constater que nos représentations à l’effet qu’un budget équilibré en 2015 devrait mener à des investissements accrus en culture ont été ignorés. Il est plus important que jamais que les organismes artistiques et l’ensemble du monde de la culture continuent d’inciter le gouvernement à réinvestir  dans le secteur. » Le co-président de la Coalition canadienne des arts, M. Frédéric Julien, d’enchaîner : « La présente campagne électorale est un moment des plus propices pour faire valoir l’importance d’investir dans le secteur culturel et pour voir lequel des partis fédéraux s’y engagera. »

Budget fédéral 2015 : La culture et les arts, pas une grande priorité pour le gouvernement

Pour de plus amples informations, communiquez avec :

Frédéric Julien
Coalition canadienne des arts
613-562-3515

Alain Pineau

Conférence canadienne des arts

613-293-6199

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*