Preferred Language/ Langue préférée

Sujets connexes

La chronologie de la CCA

Depuis plus de 65 ans la CCA a fait avancer tant de dossiers dans le secteur culturel que nous ne pouvons  tous les nommer.  Parmi nos faits d’armes depuis les années 40, soulignons-en certains qui ont particulièrement marqué le secteur culturel canadien et l’histoire de la Conférence canadienne des arts. En suivant ce bref tracé historique, vous suivrez le cours de l’histoire des politiques culturelles.

« Pour savoir où on va, il faut savoir d’où on vient »

  • 1946    Des adhérents du CCA (Conseil canadien des arts) font partie de la délégation canadienne envoyée à la première Assemblée générale de l’UNESCO à Paris
  • 1948    Le CCA publie les résultats d’une enquête sur les procédés des musées d’art, autres musées et sociétés cinématographiques commerciales en matière de droit d’auteur
  • 1950    Présentation d’un mémoire à la Commission royale d’enquête sur l’avancement des arts, des lettres et des sciences au Canada (Massey-Lévesque). Le document recommandait au gouvernement fédéral de créer un conseil national des arts, indépendant du gouvernement, ainsi que la Bibliothèque nationale et la Commission canadienne pour l’UNESCO, d’encourager l’art canadien, d’ouvrir des centres culturels communautaires dans tout le pays et de garantir aux artistes une rémunération équitable.
  • 1956    Présentation d’un mémoire à la Comission royale d’enquête sur la radiodiffusion, insistant sur le financement de la SRC et sur les moyens d’encourager la production et la diffusion d’émissions canadiennes, en employant les artistes canadiens
  • 1958    Le Conseil canadien des arts devient la Conférence canadienne des arts (La CCA) pour éviter toute confusion avec le Conseil des arts du Canada créé en 1957.
  • 1961    Organisation de la première conférence nationale d’organismes artistiques, Conférence O’Keefe sur les arts dans la société, afin de solliciter une augmentation du financement et de l’appui des arts et des artistes
  • 1966    Présentation d’un mémoire à la Commission d’enquête Carter sur la fiscalité, afin d’inciter le gouvernement à adopter des mesures fiscales plus favorables aux artstes, donateurs et philanthropes
  • 1966    La CCA reçoit sa première subvention du Secrétariat d’État
  • 1970    Organisation du Premier forum national sur la politique culturelle, où le ministre fédéral présente les priorités et objectifs d’une politique culturelle fédérale
  • 1980    Présentation au gouvernement fédéral et au Comité d’étude de la politique culturelle fédérale (Applebaum-Hébert) d’un mémoire, Une stratégie culturelle : proposition d’une politique fédérale pour les arts et industries culturelles au Canada, qui contient des recommandations précises, sur tous les secteurs des arts et entreprises culturelles. Deux autres mémoires naîtront du premier : Stratégie II (1981) et Stratégie III (1984)
  • 1985    La CCA participe aux consultations pré budgétaires du gouvernement fédéral  pour la première fois, ainsi qu’à une conférence économique nationale, soit un sommet de deux jours dirigé par le Premier ministre, au cours de laquelle la CCA souligne l’impact culturel sur l’économie et l’emploi
  • 1985    La CCA organise une conférence nationale sur l’avenir du système canadien de radiodiffusion afin d’évaluer sa situation actuelle et recommander une orientation future
  • 1986    Organisation de conférences sur le statut de l’artiste et la nouvelle technologie
  • 1986    Présentation d’un mémoire à la Commission royale d’enquête sur l’assurance-chômage afin de défendre les intérêts des artistes
  • 1987    La CCA prend part à plusieurs travaux sur la politique fiscale, répond au livre blanc sur la réforme fiscale et publie La fiscalité et les arts : un guide pratique
  • 1988    Rédaction et diffusion parmi les adhérents d’une synthèse des répercussions de l’Accord de libre-échange sur le secteur culturel;
  • 1989    Examen du dossier du statut de l’artiste. Un sous-comité dépose un rapport contenant 11 recommandations qui reflètent étroitement la position de la CCA
  • 1989    Organisation d’une conférence à l’intention des organismes de service aux arts sur les modifications de la Loi sur le droit d’auteur qui se répercutent sur les avantages sociaux
  • 1990    Rédaction de guides sur la TPS à l’intention des artistes et organismes artistiques
  • 1990    Organisation d’une conférence,  Artistes changeants, changeant le monde, au cours de laquelle le ministre des Communications annonce que la Loi de l’Impôt sur le revenu serait modifiée
  • 1991    Création du Comité sur la formation dans le secteur culture, partiellement financé par le gouvernement fédéral et qui fonctionne indépendamment de la CCA (Le CFSC deviendra le Conseil national sectoriel pour la culture et le Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC) en 1994
  • 1992    La CCA est l’un des membres initiaux de la Fondation des Prix du gouverneur général dans les arts de la scène
  • 1993    Tenue d’une conférence de presse avec des représentants de l’ACTRA, de l’Union des artistes et de l’Association canadienne de productions de film et de télévision, pour exhorter le gouvernement canadien à appuyer les efforts du gouvernement français pour enchâsser une exception culturelle dans l’Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce
  • 1994    En association avec Statistiques Canada, lancement de La culture compte, bulletin d’information produit dans le cadre de l’Enquête sur la population active du secteur culturel
  • 1995    Publication du rapport du Comité consultatif sur l’avenir de la Banque d’œuvres d’art, en réponse à l’annonce du Conseil des Arts du Canada sur la fermeture de la Banque (le Conseil reviendra ultérieurement sur sa décision)
  • 1997    Production de Partager le rêve, rapport du groupe de travail sur les dons de charité dans les arts, pour aider les organismes culturels à recruter davantage de donateurs au sein du secteur privé
  • 2001    La CCA entreprend la première Enquête sur la commandite dans les arts de la scène.
  • 2010 Conférences nationale: L’artiste: moteur de l’économie créative? La CCA convie individus et organisations de la communauté culturelle, du monde des affaires, du gouvernement et des milieux universitaires à venir discuter des défis et opportunités qui se présentent aux artistes dans le cadre de l’économie créative

Haut de la page ↑